Imprimer cette page

Édito

Évaluer cet élément
(0 Votes)

EDITO

 

Depuis la rentrée de février, le programme des Bambous ne se trouve plus sur du papier. A la poubelle le papier ! C’est d’ailleurs la photo d’une poubelle jaune qui servait d’accroche pour vous communiquer les rendez-vous à trier parmi vos envies de sortie. Ce visuel a amusé quelques uns d’entre vous et rendu perplexe d’autres. Ce choix de renoncer au programme papier a été timidement salué. Pourtant, tout le monde s’accorde à dire qu’il faut des actes pour tenter de sauver la planète. Le mouvement des gilets jaunes, comme nous l’avions un moment perçu, était une parole pour dire que quelque chose devait se réinventer pour que de nouveau la preuve que la terre tourne rond se manifeste

Ce bac jaune en clin d’œil au mouvement et cette phrase écrite dessous, rappelez-vous : «y a rien à jeter » (s’agissant de notre programmation et des revendications) étaient un peu osés.

En venant moins nombreux aux rendez-vous que nous vous avons fixés, il apparait clairement que vous ne nous avez pas attendus pour faire le tri !

Quant aux revendications… partiellement entendues, espérons pour chacune d’elles un traitement favorable.

Aujourd’hui, nous ouvrons la saison, toujours sans programme papier. C’est notre modeste contribution à la sauvegarde de la planète. Et de tous les spectacles que vous avez manqués, recyclons les émotions, pour vous retrouver plus nombreux dans Les Bambous nouveaux qui vont bientôt arriver.

L’équipe Bambous